Commune de Vitis

      Découvrir la commune

      Situation

      Larroque-Toirac est une commune de la région Midi-Pyrénées dans le département du Lot ; elle fait partie de la communauté de communes du « Grand Figeac » et dépend de la préfecture de Cahors distante de 60 km.

      Les gares les plus proches sont Figeac (12 km) et Capdenac-Gare (12 km), la commune est desservie par une ligne de bus SNCF.

      Située dans la vallée de la rivière Lot, à mi-chemin des villes de Figeac et Cajarc, sa superficie totale est de 6.60 km², avec une altitude de 145 mètres minimum et 386 mètres maximum.

      La commune a deux types d’environnement :

      • le Causse (70%), mélange de forêts de chênes et de cultures diverses dont le seigle
      • la plaine, cultivée essentiellement en maïs fourrager, tabac et quelques jardins potagers.

      Elle est bordée par les communes de Saint Pierre-Toirac, Carayac, Montbrun coté LOT, Ambeyrac, et Balaguier - d’Olt, coté AVEYRON

      Les habitants de la commune sont appelés les Rocatoiracois et Rocatoiracoises.

      La commune a une densité de 21 habitants au km² et est passée de 134 à 144 âmes au dernier recensement de 2008 à 2014.

      Patrimoine

      Le château

      Surplombant le village et la vallée du Lot, adossé aux falaises, ce site se prêtait admirablement à l’emplacement d’un château défensif. Il fut néanmoins pris par les Anglais de nombreuses fois.

      Il conserve encore son système defensif dans sa partie médiévale.
      La demeure seigneuriale, où subsiste la cuisine d’origine, comporte de très belles cheminées du XVème siècle ainsi que des fresques du XVIème siècle. La falaise rocheuse située derrière le château est munie de grottes qui servirent incontestablement d'habitat troglodytique.. L’exposition privilégiée du site explique la présence dans les jardins de nombreuses plantes exotiques.

      Le château est entré dans la famille Wagner-Autesserre en 1923. Auparavant, il était utilisé par la mairie de Larroque-Toirac comme école municipale ou comme logements pour les instituteurs. En 1926, le château est inscrit sur la liste complémentaire des monuments historiques avant d'être classé monument historique en 1995.

      http://www.chateautoirac.com/

      Les megalithes

      Sur la commune se trouvent 3 dolmens. Ils ont subi, comme les autres les outrages du temps, et se distinguent difficilement dans le paysage du causse. Profanés par le temps et par la main de l’homme, ils restent, néanmoins, les témoins du peuplement néolithiques du Causse

      On les retrouve sur le tracé du chemin de randonnée "Le Circuit des lavoirs et des cazelles"

      Les Cazelles

      Cabanes de pierres sèches qui servaient au vigneron, au pâtre ou au berger à se protéger des intempéries. On en compte plus d’une dizaine sur la commune, principalement sur le Causse. Elles sont aussi appelées Gariottes (dans le Lot)

      Les lavoirs communaux

      5 lavoirs existent encore sur le territoire. Entretenus par les riverains ou par la municipalité lors des « Journées du Bénévolat », ces ouvrages en pierre de taille sont très souvent situés sur une résurgence. Le causse, au sous sol très calcaire, est généreux en sources, résurgences, zones humides.

      Monument aux morts

      Disparus au cours de la guerre 1914/1918, leur commune natale, celle où ils étaient citoyens, hommes, pères ou fils, les célèbre par leur nom, par leur identité de personne.

      Guerre 14/18 : SERS Constans – PARAYRE Gabriel – CRISTEL Paul – PEZET Elie – MURAT Léon – GRIMEAU Joseph – LASFARGUES Henri – LAJEUNIE Ernest – LACOSTE Arthur – ROQUES Philibert – VILLE Elie – DELBOS Julien – DEBONS Henri

      Circuit pédestre des fontaines et lavoir du Causse

      Circuit des Lavoirs et Cazelles

      © 2018 Commune de Larroque-Toirac, Tous droits réservés